Accusés

February 9, 2017

Affaire Jourdain, Il y a 20 ans

Filed under: Uncategorized — Poltoine @ 11:38 am

Samedi, cela fera 20 ans, mais au Portel et à Outreau, c’est comme si c’était hier. Personne n’a oublié l’épopée meurtrière des frères Jourdain qui, l’espace d’une nuit de carnaval, ont brisé quatre vies : celles d’Isabelle, Peggy, Audrey et Amélie. Premier volet de notre dossier, avec le rappel des faits.
« Une fugue, ce n’est pas possible. Quand on décide de ne pas revenir, on ne se déguise pas sans habits de ville en dessous. »

Les bras croisés, la conviction aussi forte que l’amour qu’elle voue à Audrey et Isabelle, Laure Lamotte fait cette déclaration à La Voix du Nord le lundi 17 février 1997. Voilà six jours que ses deux filles adoptives de 17 et 20 ans ont disparu, en pleine nuit de carnaval, en compagnie de leurs copines du même âge, Amélie et Peggy Merlin.

Ce témoin décisif évoque deux gars dans une camionnette

Comme beaucoup, l’Outreloise ne croit pas à cette thèse. C’est pourtant celle que la police et le parquet de Boulogne privilégient depuis le début, sur la base de témoignages erronés qui émanent de toute la France (Paris, Noyelles-Godault ou encore Fréjus). Une attente insoutenable pour les deux familles.

Jusqu’à ce coup de téléphone anonyme, reçu au domicile de Laure Lamotte le mardi 18. Un jeune homme a vu les affichettes placardées par les proches. « C’est ma mère qui a décroché. Elle a tout de suite appelé Mme Merlin », se souvient Virginie, la troisième sœur, qui avait alors 18 ans.

Ce témoin décisif évoque « deux gars dans une camionnette » qui auraient importuné sa fiancée le soir du carnaval. Et nomme pour la première fois les frères Jourdain, des ferrailleurs installés à Dannes. « On a été voir sur place tout de suite, ajoute Virginie. Et on les a vus en train de repeindre la camionnette. »

Le déroulé des faits

La police alertée, l’enquête prend enfin un tournant concret. Le véhicule appartient à deux frères qui accusent un lourd passé judiciaire. Jean-Louis Joudain, 38 ans, déjà jugé pour viol. Et Jean-Michel, son frère cadet, 35 ans, condamné à 15 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-petite amie en 1989. Deux hommes redoutés à Dannes pour leur violence et leur physique de brutes. Ils sont interpellés le jeudi.

Le lendemain matin, l’aîné craque. « On ne peut plus rien pour les filles. Elles sont dans le sable à Sainte-Cécile », lâche-t-il aux enquêteurs. Qu’il guide jusqu’à un blockhaus sur la plage de Saint-Gabriel.

Les quatre jeunes filles assassinées

Là, sur ses indications, les pompiers déterrent quatre corps, empilés les uns sur les autres. Audrey, Isabelle, Peggy et Amélie portent encore leurs déguisements de carnaval. Elles ont été violées et battues à mort. Se dessine alors le scénario macabre.

Les deux frères ont passé la nuit du 11 au 12 février à boire des bières sur la place du Portel et à guetter des proies potentielles. Ils ont ensuite transporté plusieurs groupes de carnavaleux entre Le Portel et Équihen. Et ont finalement embarqué les quatre filles. Le fourgon ne s’est arrêté que 20 km plus loin. Les prisonnières n’en sont vraisemblablement jamais ressorties vivantes.

 La camionnette des frères Jourdain est retrouvée à Dannes, au domicile familial. C’est elle qui a servi à transporter les jeunes filles.

Deux procès aux assises

Après leurs aveux, les deux frères reviendront plusieurs fois sur leur version. Sans jamais dévoiler la vérité ou même une once de compassion. Les procès aux assises, en 2000 et 2002, n’y ont rien changé.

Malgré les rumeurs, 20 ans après, les frères Jourdain sont toujours en prison.

CHRONOLOGIE

11 février 1997. Peggy et Amélie se rendent déguisées au carnaval du Portel avec leurs copines Audrey et Isabelle. Elles disparaissent pendant la nuit.

12 février. Marie-Josée Merlin a donné rendez-vous à ses filles Peggy et Amélie à Équihen-Plage. Mais elles ne sont pas là. Elle contacte Laure Lamotte, la mère adoptive d’Audrey et Isabelle. La police est alertée, les recherches commencent. Les proches des quatre jeunes filles fouillent les environs et placardent des affiches un peu partout.

17 février. Les jeunes filles sont toujours introuvables. Alors que la presse nationale s’est emparée de l’affaire, le parquet de Boulogne ouvre une information judiciaire pour « enlèvement et séquestration ».

 Dès le lendemain de la disparition, les amis se mobilisent avec l’espoir de les retrouver saines et sauves. Ils ne savent pas qu’il est déjà trop tard…

19 février. Laure Lamotte reçoit un appel anonyme dénonçant les frères Jourdain, des ferrailleurs de Dannes, comme suspects. Les enquêteurs se mettent sur cette piste.

20 février. Jean-Michel et Jean-Louis Jourdain sont interpellés dans leur appartement à Étaples.

21 février. Après plus de 24 heures de garde à vue, Jean-Louis Jourdain craque. Il conduit les enquêteurs à Sainte-Cécile et désigne l’endroit où les quatre jeunes filles sont enterrées, dans les dunes de Saint-Gabriel.

22 février. Les frères Jourdain sont mis en examen pour séquestration, viols et assassinats. Ils se renvoient chacun la responsabilité de la mort des jeunes filles.

11-15 décembre. Une reconstitution est organisée à Sainte-Cécile, mais les deux frères continuent de se renvoyer la balle.

 Le premier procès se déroule en octobre 2000 devant la cour d’assises. Marie-Josée Merlin et Laure Lamotte, les mamans des jeunes filles, font preuve d’un courage exemplaire.

16-27 octobre 2000. Les deux frères sont jugés par la cour d’assises de Saint-Omer. Ils sont condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité, avec une peine de sûreté de 22 ans pour Jean-Michel Jourdain et de 20 ans pour Jean-Louis.

18-27 mars 2002. Les peines sont confirmées en appel par la cour d’assises de Douai.

21 août 2002. La cour de cassation rejette le pourvoi de Jean-Michel Jourdain. Les condamnations sont définitives.

24 novembre 2012. Laure Lamotte s’éteint à Boulogne à l’âge de 80 ans.

Advertisements

Leave a Comment »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: