Accusés

January 30, 2014

Meurtre de Gilles Andruet : le principal suspect acquitté

Filed under: Uncategorized — Poltoine @ 8:51 pm

20140130-214749.jpgLa cour d’assises n’a pas condamné le Franco-Marocain Sacha Rhoul, qui avait été accusé d’avoir tué à coups de batte de baseball le champion d’échecs.

Le Franco-Marocain Sacha Rhoul a été acquitté jeudi du meurtre de Gilles Andruet, génial champion d’échecs tombé dans la drogue et les dettes de jeux et tué à coups de batte de baseball en août 1995. “Enfin !” a déclaré Sacha Rhoul, tout sourire, à l’issue du verdict. “Après vingt ans d’attente, enfin les médias vont dire que je suis innocent. (…) C’est un gros soulagement pour moi, ma famille, mes enfants, qui vont grandir avec un père innocent”, a-t-il ajouté. Après à peine deux heures de délibéré, et comme l’avait requis l’avocat général, les jurés ont acquitté Sacha Rhoul, qui a toujours contesté sa participation au meurtre et contre lequel aucune preuve irréfutable n’a pu être apportée au cours de quatre jours de procès. “Ce n’est pas une décision au bénéfice du doute, c’est une décision au bénéfice d’une totale innocence”, s’est félicité son avocat, Me Éric Dupond-Moretti.

Près de dix-neuf ans après les faits, la justice n’a donc toujours désigné aucun coupable dans la mort de Gilles Andruet, fils du célèbre pilote automobile Jean-Claude Andruet, retrouvé mort le 22 août 1995 sur la commune de Saulx-les-Chartreux, enveloppé dans une alèse imbibée de sang et baignant dans l’Yvette, un cours d’eau de l’Essonne. Dans cette affaire, “tout tourne autour de Sacha Rhoul”, avait souligné plus tôt l’avocat général Rémi Crosson du Cormier, avant de demander tout de même un acquittement, estimant que son rôle dans la mort de Gilles Andruet ne pouvait être établi avec certitude. Était-ce un rôle logistique, financier ? “Aucun élément” ne permet de le dire, a-t-il jugé.

Évoquant “le chagrin” de Jean-Claude Andruet, le représentant du parquet a déclaré : “Il ne faut pas confondre la peine d’un père qui a perdu son fils et la recherche indispensable mais parfois impossible de celui qui a causé cette peine.” L’ancien champion automobile, qui s’acharne depuis dix-neuf ans à faire éclater la vérité, ne connaîtra sans doute jamais le nom du meurtrier de son fils. S’adressant à lui, Me Dupond-Moretti a estimé au cours de sa plaidoirie que sa “soif de justice ne (pouvait) pas être étanchée par la condamnation d’un innocent”.

“C’est un cauchemar”
“Cela ne change plus rien, malheureusement”, a réagi Jean-Claude Andruet, la voix tremblante, à l’annonce de la décision. “Mais je pense quand même que la justice ne m’a jamais fait de cadeau. Mon fils a été massacré dans des conditions horribles, c’est un cauchemar”, a-t-il ajouté. En 2006, Jean-Claude Andruet avait déjà vu un autre suspect, Joseph Liany, l’oncle de Sacha Rhoul, être acquitté pour sa participation au meurtre. Outre Sacha Rhoul et Joseph Liany, les soupçons des enquêteurs s’étaient portés sur un troisième homme : Loïc Simon, un autre proche de M. Rhoul. Celui-ci se serait vanté auprès d’amis d’avoir donné les coups qui ont tué Gilles Andruet, incriminant Sacha Rhoul sans expliquer le rôle que celui-ci aurait tenu. Il s’est donné la mort en 1996.

Avant son meurtre, Gilles Andruet, consacré grand maître international d’échecs en 1982, fréquentait assidûment l’univers des casinos où sa prodigieuse mémoire ne l’aura pas prémuni contre d’importantes pertes d’argent. Obsédé par l’idée de “se refaire”, il n’aura eu de cesse de vouloir encaisser un chèque de 400 000 francs provenant d’un héritage. Interdit bancaire, il parviendra à ouvrir un compte dans une banque marocaine à Paris, grâce à l’intervention de Joseph Liany et son fils Franck, deux autres habitués des casinos. Ce dernier obtiendra une procuration sur le compte d’Andruet. Ce même compte sera vidé trois jours après sa mort. En fuite au Maroc lors d’un premier procès en 2006 et condamné à quinze ans de prison en son absence, Sacha Rhoul avait été extradé vers la France en mars 2010, avant d’être remis en liberté en juin de la même année. Il était depuis sous contrôle judiciaire.

Create a free website or blog at WordPress.com.