Accusés

October 18, 2011

Les Frêres Jourdain

Filed under: Faites Entrer l'Accusé — Poltoine @ 3:02 pm

Le 11 février 1997 dans le Pas-de-Calais, Peggy, Amélie, Isabelle et Audrey, âgées de 17 à 20 ans, se sont rendues à une soirée de carnaval. On ne les a jamais revues. Les coupables : Jean-Michel et Jean-Louis Jourdain, deux hommes déjà condamnés, l’un pour viol, l’autre pour meurtre. Christophe Hondelatte revient sur les premiers jours des recherches avec Gérald Lesigne, procureur de la République de Boulogne-sur-Mer. A ce moment-là, la police pense à une fugue. Mais dix jours après, les frères Jourdain sont arrêtés. Jean-Louis craque lors de sa garde à vue et conduit les policiers aux corps martyrisés de Peggy, Amélie, Isabelle et Audrey, enterrés sur la plage de Sainte-Cécile, près du Touquet. A l’issue de leur procès en appel, les frères Jourdain ont été condamnés à la prison à perpétuité.

Les familles, n’ayant plus de nouvelles des filles après la fête qui se poursuivait à Équihen-Plage, contactent la police de Boulogne-sur-Mer qui ouvre une enquête pour « disparitions inquiétantes »[3], même si cette dernière et le procureur de la République privilégie la thèse de la fugue[3].

Les familles entament des recherches de leur côté et cela permet d’avoir des témoignages, notamment sur une camionnette suspecte le soir du drame. Remontant la piste de cette camionnette, les policiers arrêtent deux ferrailleurs de Dannes âgés de 35 et 37 ans[2], Jean-Michel et Jean-Louis Jourdain, neuf jours après la disparition. Déjà condamnés, l’un pour viol et l’autre pour meurtre[1], ceux qui seront surnommés par les médias « les frères siamois de l’horreur »[4] ou « les monstres du Boulonnais »[3], sont interrogés. Depuis longtemps, ceux-ci et leur famille sont considérés comme des marginaux violents dans leur village[2] où ils vivent dans une maison délabrée.

En garde-à-vue, le frère ainé Jean-Michel ne lâche rien, mais Jean-Louis finit par avouer l’endroit où se trouvent les corps : la plage de Sainte-Cécile[1], près du Touquet, à proximité d’une casemate allemande de la Seconde Guerre mondiale[1]. Les corps, rhabillés à la hâte[2], sont effectivement retrouvés tête-bêche[4] dans une fosse recouverte de sable[1]. Les frères auraient enlevé les filles qui faisaient de l’auto-stop[4].

Les autopsies montrent des signes importants de violence et de viol[1], mais aussi l’enterrement vivant d’une des victimes[2]. L’horreur du crime (actes de barbarie) eut un écho important dans la région et la maison familiale des Jourdain fut même incendiée[1]. Le fait qu’ils soient récidivistes en rajoute à la colère de la population[2].

Les deux frères, après s’être rejeté la responsabilité du viol et du meurtre de jeunes adolescentes[1], sont finalement condamnés en 2000 à la prison à perpétuité assortie de peines de sûreté de vingt-deux et vingt ans[1] pour enlèvements, séquestrations, viols et assassinats. Deux années plus tard, la peine est confirmée en appel[1].

1 Comment »

  1. Code Pénal Article 702-4
    Les violeurs et assassins récidivistes condamnés à une ou à plusieurs fois en perpétuité, même assortit de peine de sûreté, peuvent être remis en liberté…
    sans avoir effectué leur peine de sûreté.

    Et pourtant les violeurs – criminels ont ce “quelque chose en eux” qui fait qu’ils recommencent quasi toujours!!

    Sans réaction, notre société peut être considérée comme autant coupable que les auteurs de ces actes immondes. Ces violeurs criminels récidivistes
    seront encore remis en liberté VIOLERONT et TUERONT nos enfants encore, encore, encore

    D’accord / pas d’accord : -> http://tbx911.blog4ever.com/so

    Comment by TBX911 — February 2, 2014 @ 2:50 pm | Reply


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: